Vendetta à la tchadienne

Le vendredi, un Kerré zigouille un Zak  non loin de commissariat du marché central en le poignardant par derrière. L’assassin est conduit audit Commissariat. Les parents du défunt apprennent la nouvelle attaquent illico le Commissariat, font sortir le Kerré et l’assassinent devant tous les policiers du Commissariat. Deby, en villégiature dans le Moyen Chari apprend la nouvelle ordonne de relever et renvoyer tous les policiers de tous les Commissariats de N’Djamena. Depuis donc ce vendredi ce sont les gendarmes et les Gnnt qui font office des policiers dans les Commissariats et les ronds points de la ville. Quand il n’y a plus d’Etat, c’est la jungle et c’est le Tchad de Deby.

Correspondance particulière
N’djaména – Tchad


Commentaires sur facebook

30 Commentaires

  1. Pegaine

    C’est une irresponsabilité déterminée de la police kel fé k’anarquer les gens.merci à son excellence IDI.

  2. Abakar

    Ce qui me surprend ici, c’est le faite de dire qu’un kerre le poignardant par derriere, ca touche plus que sa mort a lui, car la mort est Haak, ALLAH a dit dans son saint Coran, je cite: « toute ame goutera la mort »…. Je crois que ns etes pas bien informes des histoires de kerres, c’est la seule comminaute que informe son adversaire s’il veut l’attaquer, alors, ne les quilifie pas des laches, ce n’est pas dans leur peau…. Mais d’abord, trouvez le fond du probleme si un autre tchadien poignarde un Zak, sacher que le Zak a bcp tort et tout cela parce qu’il n’ y a pas la justice au Tchad…

    • Tchouloumi

      C’est dommage que plus d’enfants tchadiens soient rendus orphelins par cet acte medièval barabre qui ressemlerait à une scene de gladiatores à Caluccio. Cher Abakar, laissons l’Islam de coté car il avertissait clairement que « quand deux musulmans se battent, le mort et le survivant vont à l’enfer ». En plus, le Coran disait que celui qui tue un etre humain en dehors de conditions determinées par Allah, c’est comme s’il a tué toute l’humanité. Plutot, essaye de precher des valeurs civilisées dans nos communautés pour que les gens cessent de s’entretuer pour de futilités. Il faudra qu’on cesse de faire la confusion entre la sauvagerie et la bravure.

  3. Col. Togou

    Que peut faire la police face a une armee qui ne vit pas dans des casernes mais plutot en ville avec des armes de guerre? Dans des pays civilise’s, l’armee vit endehors de la ville et ne peut y entrer que desarme’.

  4. ounou

    l’impunité est partout; les pauvres policiers ont peur.

  5. Bongo

    Loin de cautionner un quelconque assassinat, je tiens à remarquer que la décision de suspendre les policiers n’a rien avoir avec cet acte ignoble. Un recensement général de la police était programmé (information fourni par un de vos confrère de la toile) à la lumière de ce qui avait été fait pour l’armée. 
    Pourquoi Tchadactuel se verse dans une telle bassesse?lier la suspension des policiers à cet assassinat aurait été une grande preuve de changement chez notre IDI national, or il est difficile d’espérer une telle chose à l’heure actuelle. Je pense que la lutte doit être digne et crédible.

  6. Wardougou

    Pensez vous qu’on ne peut zigouiller un Zakawa que par derrière, non la première victime à bien dégainer son couteau en présence de beaucoup de monde mais le Kérré par sa connaissance de maniement des couteaux a parvenu de porté le coup en premier.

  7. Patriote

    Pauvre Tchad, quand finiras-tu avec la sauvagerie?

  8. sao

    Dans un article publié le 4 avril 2012, La Haut-Commissaire ajointe des Nations Unies aux Droits de l’Homme Mme Kyung-Wha Kang a qualifié de « problème urgent » à urgent « l’impunité » judiciaire au Tchad.
    Le pouvoir judiciaire n’a pas suivi le rythme de l’évolution des obligations du Tchad en matière des Droits de l’Homme, et l’impunité reste un problème urgent », a déclaré Mme Kyung-Wha Kang.
    Je pense que le problème ne se situe pas au niveau de la police nationale mais plutôt au plus haut niveau c’est-à-dire les intouchables au pays de Toumai.
    Pourquoi renvoyer les policiers ? Même le fameux Ahmat Bashir est incapable de faire appliquer la loi dans toutes ses formes à certains membres de votre famille.
    Dans la nuit du 16 Mai 2012, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir qui faisait le tour de la ville pour soit disant contrôler les policiers véreux ainsi que traquer les Ndjamenois inciviques a été corrige par une gifle par la fille du Président… Princesse du Dar Zaghawa….s’en suivit alors de « désolé Mme. Je ne savais pas que c’était toi…toutes mes excuses…..et patati patata… » Mr le ministre, c’est lui qui est agressé et c’est lui qui demande pardon.

    Selon un journaliste, au pays de Toumaï Deby décide de tout : qui est a le droit de voler, qui a le droit de penser, qui a le droit de vivre librement ou finir dans un bagne…
    Il faut mettre fin à l’impunité au Tchad et appliquer la justice a toutes les couches sociales du Tchad sans exception du nord au sud, de l’Est a l’Ouest.
    Avant l’arrivée du MPS, les zaghawas étaient des citoyens vivant au Tchad comme toutes les autres communautés. Nous avons assisté à ce genre de comportement de la part des Goranes au temps de HH ; ceux communément « Sara » avaient commis des exactions en leurs temps ; pourquoi cela ne sert pas de leçons pour qu’on vive en pays dans notre cher et beau pays le Tchad ! Nous sommes tous tchadiens et fiers d’être des descendants de Toumai.

    J’exhorte la rédaction de Tchadactuel d’éviter de mettre tout le monde dans le même sac, il y’a des beris qui dénoncent ce comportement inhumains.

    Pour finir, luttons ensemble avec un seul créneau pour le Tchad de demain :

    LA MEME JUSTICE POUR TOUS LES CITOYENS DANS UN ETAT DE DROIT.

    • ADOUM ABDOULAYE

      kai sao ce lord vraiment un peu de respect à nos supérieurs,que le bon Dieu nous apportes la paix dans notre cher pays incha-allah.
       Mon cher frère sao reviens un peu en arriéré et publie un autre message d’union et paix merci.     

    • toumai

      l’ethnocentrisme négatif est la marque de fabrique de tous les tchadiens ou presque,tant que cette « maladie » existe au sein de la société tchadienne malheureusement il y auras toujours cette « vendetta a la tchadienne » l’art porte bien son nom d’ailleurs ;pour résoudre un problème il faudrait au préalable détecter l’origine de celui ci ce qui nous renvois au début de mon commentaire et par la suite je rejoins sao concernant L’ÉTAT DE DROIT c’est impératif a tout un chacun d’entre nous d’apporter ça contribution pour la réalisation de ce dernier, sortons de ce préjugé qui consiste a donner de l’ampleur a ce qui est déjà un problématique.vive le Tchad,vive la république

  9. Izzadine Charfadine

    Le malheureux candidat au poste de ministre de la sécurité publique et de l’immigration SOUMAÏNE dit VITA serait fâché et en bénéficiant d’un décret pour le contrôle de toute la police du Tchad, il a cherché à se venger contre le ministre nommé à sa place en renvoyant tous les policiers au poste au profit de la Gendarmerie et partir occuper le bureau du DG de la police Abdoulaye George Mouyalta (son ami de beuverie-alcool) et pourtant Nadjita qui a la promesse de la défense a accepté son malheur comme les autres militants du MPS.

  10. Moussa Okor Sellimi

    Je suis surpris par la lâcheté du correspond particulier de Tchadactuel qui dit que « le Kerré a poignardé le Zak par derrière ». Si le Kerré estime que son honneur est atteint par cette gifle qu’il a reçu, alors c’est bien par la face  qu’il attaque. D’ailleurs le Kerré et bien d’autres tchadiens d’ailleurs, préviennent toujours   leur adversaire pour le combat. Il faut bien avoir l’honnêteté de dire que gifler un homme semblable à vous est une lâcheté.   Cette version est bien difficile à faire avaler l’opinion.  

  11. ABAKAR MAHAMAT IZEDINE

    Bonjour chers frères tchadiens,

    je tiens avant tout présenter mes condoléances à toutes les deux familles.
    arrêter de polémiquer autours d un sujet qui n’est pas nouveau dans notre pays.
    qu’ils soient des kerrés ou des zakawas ,se sont des tchadiens et le jour de leur mort à sonner et quel en soit les conditions,ils vont mourir alors parlons plus tôt de l ‘organisation des systèmes de sécurité qui est fragile.
    concernant la réaction du président IDI,c’est tout va fait normal car il s agit des comportements malsain effectués par ses proches même s’il faut s’en prendre directement à la police.il veut juste montrer au peuple tchadiens et au monde entier qu’il ne laisser pas impuni le manque de la réaction de la part de la police nationale en moment de la riposte des ses proches.
    et surtout n’oublié pas qu’au Tchad aucune communauté ne laisse l’assassina de son proche à la justice sans tenter de le venger sauf si la sécurité intervienne à temps et dispose suffisamment des moyens pour le  faire son travail.
    alors concentrons nous plus tôt sur l’amélioration de l’amour entre les freres tchadiens que de parler d un kerré qui a ….je ne sais quoi un zakawa.ils sont tous des tchadiens et Dieux à lié leur destin et personne ne peut en empêcher.
     si non la mort n’existerait pas dans des démocratique et hyper développées.
    SVP très chers frères aidons  nos gouvernants et facilitons leurs leur taches pour qu’ils essayent de développer notre pays.
    regarder l’Égypte,la Tunisie ,la Libye et  d’autres pays qui forcent le changement n’obtiennent rien de concret que de la souffrance et nous les tchadiens nous avons trop souffert.maintenant arrêtons tous ça et que chacun s’occupe à son niveau pour inculquer l’amour de son prochain à ses frères et enfants et je vous assure que ça viendra avec le temps.

    je vous remercie.

     

  12. zak zoulou

    il merite d’etre tue. il tue quelqun et quand on le tu c l’injustice, dc quoi cette justice que vous chercher. les zakhawa ont cette culture de vendetta et c pas maintenant que c commence, ils gardent leurs rancune voir meme pour des decenies,l alors ce leur droit de venir a bout de leur meurtrier par n’importe quel moyen possible. arreter de juger. ils ont fait c qui leur semble mieu et c le cas a tt le monde. sauf beremadji qui peut pas faire cet acte de zak

    • Tchouloumi

      Mon frère Zoulou, autant nous exprimons notre fierté pour cette culture de Beremadji, autant nous dénonçons votre propos sournois qui attribue cette culture de meurtre à tous les non-Beremadji. La grande majorité de la population tchadienne vivait dans la civilisation universelle humaine bien avant la colonisation et ne peut être en aucun cas représentée par cette minorité qui a toujours vécue en marge de la civilisation.

    • Tchadok

      Culture de meurtre = Culture des sauvages /
      Culture de Beremadji = Culture des civilisés.

  13. MAHAMAT SALEH YOUSSOUF

    Bonjours à tous!
    je tiens à informer au correspondant de Tchadactuel qui a publié ce fait divers , n’a pas des sources sures . la version dans laquelle tchadactuel a publié cet assassinat est fausse. en effet, le denommé kerré n’est pas un kerré d’une part; et il a poignardé le zak sur sa poitrine d’autre part,  après avoir réçu deux giffles de ce dernier en voulant l’humilié devant tout le monde. Et quand les zaks vennaient pour venger leur proche, ils ont d’abord ouvert le feu sur certains policiers qui ont resisté , il ya eu un mort et qlq blessés avant d aller assassiner l’autre dans sa cellule. Donc il faut bien detailler les choses

  14. zinzou

    Avec un permis de port d’arme blanche (sinon une forte amande pécunière) cela ne serait pas arriver.

    Je persiste et je signe: triste tchad, il faut 2 siècles pour parvenir à un tchatien nouveau!
    Le Tchad est mal parti comme dirait…..puisque dans notre culture pas de confiance il toujours porter son couteau sous le bras

  15. koura

    que ça soit un ZAk ou un KREDA ils tous des Tchadiens donc il faut déplorer la perte des vies humaines.Deux familles tchadiennes ont perdus leurs deux dans des conditions attroces.

  16. basile bishop

    ya moins des accident dans la ville coe c truyar de police ki dirigent les casques et laisent

  17. patriote

    Kerré zigouille et zak kl canton? c vraiment un article trubal. j’ai remarqué que Tchadactuel est un site purement zak

  18. Adoum2014

    tuer un être humain c’est désobéir Allah. La bravoure consiste à mon avis de sauver la vie humaine et non le contraire. Être musulman et apprécier que des musulmans s’entretuent est inadmissible. 

  19. Gérard

    Tchad kalawa et vive les Zakawas pour que vive un pays meurtri, humilié et transformé en jungle! Que les Tchadiens cessent de penser qu’ils ont un État comme les autres. G. K

  20. ABDOU KALLOUMI

    tchadactuel publie des articles insensé , des phrases non soutenue , qui donne plus envie de lire . SVP prenez la peine d’écrire dans un langage correcte et dans un français soutenue

    cordiialement

  21. Beribour

    j’ai eu a lire vos commentaires mais j suis deçu par un certains nombres des reactions, il me semble que certains compatriotes ont une haine envers le zahawas et j crois que cela n’es pas la solution a nos problemes. il est preferable que nous essayons d’engager un debat qui consiste à eviter ces genres des evenements malheureux au lieu d’incriminer toute une communaute.

  22. Sauria Mian

    Je présente mes condoléances aux familles endeuillées. Une nation prospère ,une nation de justice se construit. Cela engage tout un chacun de nous a décider du devenir de notre nation. À lire les réaction cela paraît limpide qu’il nous manque certaines valeurs qui constituent le pilier d’une nation prospère et de droit. La route est encore longue. Nous devons inculper ces valeurs à nos enfants, à nos prochains qui en manquent. L’amour du prochain et la patience sont les règles d’or. Si Dieu nous accorde la sagesse nous devons la transmettre avec beaucoup de patience à notre prochain qui en manque. Celui qui prône la violence et l’incivisme n’est pas souvent conscient de son état il lui faut beaucoup d’épreuve et de conseil pour qu’il se rende compte que le civisme est d’abord bon pour lui même avant de profiter aux autres. Le problème du Tchad est plus profond que vous pouvez imaginer. Si nous aspirons à un Tchad meilleur , nous devons tous nous engager à ce sujet. Ce n’est pas l’affaire d’une seule personne. Aussi vrai que nous sommes incapables de gères nos conflits dans nos familles il nous serait difficile de les résoudre au niveau national. La paix, la prospérité d’une nation découle de celles d’une personne, d’une famille. Commençons à changer au point de vue individuel, famille etc, et cela sera au niveau national. Quelqu’un a dit que les peuples méritent leur chefs donc changeons à tel point que nos gouvernant se sentent indigne de nous gouverner et finissent par eux même changer pour nous mériter.

  23. tchad

    C’est regrettable, rien de plus. le temps ou toute la population était un sujet au service de sa majesté et de sa famille  est révolu. Et ce qu’on appelle HUMILIATION n’est pas la tasse de thé de tous les Tchadiens… Dignité, Fierté,… sont les valeurs de base de toute communauté. Personnellement je ne tuerais point pour que je sois plus fort ou redouté par tout le monde. Mais je ne regretterais pas non plus de  mourir  en  défendant ma dignité et ma fierté…